TEMPS MAUVAIS

Durant toute la nuit nous avons bien progressé sur la route directe. Cependant Maik mon second et moi-même surveillons l'arrivée des grands vents tels que prédit par notre source météo. D'un souffle les vents s'affirment et grimpent en intensité nous obligeant à diminuer considérablement la voilure et à répéter cette opération maintes fois. Les vents soufflent à 30 noeuds que déjà la houle et les vagues font rouler et tanguer Esprit de corps II, par bonheur personne à bord ne semble incommodé par ce brasse-camarade. La nuit approche à grands pas et vite nous organisons l'opération où nous endraillerons le foc tempête notre plus petite voile. Chacun a sa position et doit savoir ce qu'il a à faire, car nous descendons la voile avant, elle doit être vite ramassée sur le pont avant et entrée dans la soute à voile avant que le vent l'entraine à la mer. Voilà une manoeuvre à effectuer par mauvais temps où les équipiers de pont doivent mettre en pratique les enseignements reçus depuis le début de la saison. Tout se déroule à merveille et JC, Mario, Greg et Maik satisfaits peuvent enfin revenir au cockpit. En terminant tous vous saluent.


POSTS RÉCENTS